Exclu FIP : la BO féroce de "Climax" en écoute intégrale

Le 13 septembre 2018 par
Exclu FIP : la BO féroce de "Climax" en écoute intégrale
Le nouveau-né de Gaspar Noé s'annonce sanguin | DR

Gaspar Noé s'offre un jubilé techno pour son nouveau film névrotique, avec un inédit de Thomas Bangalter à découvrir.

Mais qu'ont-ils donc mis dans cette Sangria ? Pendant près d'une heure et demi, cette énigme initiale devrait tarauder les futurs spectateurs de Climax, le nouveau film de Gaspar Noé attendu le 19 septembre dans les salles françaises. Le réalisateur d'Irreversible est bien de retour cet automne avec une nouvelle fable cinglée où une vingtaine de jeunes danseurs sont promis à une expérience collective pleine de jouissance et d'horreur.

Et puisque l'action de ce conte frénétique se déroule durant l'année 1995, c'est dans la décennie dorée des 90's électroniques que le cinéaste italo-argentin a pioché le cœur sombre de sa bande-son. Car même si la vénérable disco à la française de Cerrone et de Patrick Hernandez ouvre le bal de cette BO, on comprend bien, très bien même, où Noé – qui a sélectionné lui-même les titres – cherche à nous emmener avec la suite des réjouissances sonores. Pour donner vie à son dancefloor sauvage, le réalisateur a ainsi retenu quelques morceaux emblématiques de cette période charnière dans la consécration des musiques synthétiques.

Version house UK avec le fameux Pump Up The Volume de MAARS (1987) ou dark ambient avec Solidit de Chris Carter (1991), Climax s'annonce ainsi franchement bipolaire. Il s'offre également deux titres du duo techno-indus de Detroit Dopplereffekt, formation culte récemment reformée et aperçue aux dernières Nuits Sonores. Climax, c'est également le plus grand hit de Richard D. James aka Aphex Twins, l'érotico-organique Windowlicker sorti en 1999 et qui sert dans le film de bande-son à une scène de démence, ce qui semble bien coller à cette figure insaisissable du label Warp.

En 1995 enfin, on commençait déjà à parler d'un jeune duo français, auteurs d'un hit de rave-music avec le diabolique Rollin' and Scratchin'. Les Daft Punk n'avaient  pas encore fait triompher la French Touch et c'est bien dans le creuset de leur techno originelle plutôt que la house filtrée qui a suivi que Gaspar Noé a pioché deux titres écrits par l'un des deux Versaillais. What To Do? est bien fait de ce bois, composé par Thomas Bangalter sur sa TR-909 cette même année et première sortie à l'époque de son micro-label Roulé. 23 ans plus tard, le même offre pour l'occasion un nouveau titre inédit au Climax de Noé. Son dernier-né Sangria s'affiche ainsi comme une montée distordue et hypnotique de près de six minutes (qui en rappelle d'autres), et promet des ambiances à l'écran on ne peut plus interlopes. Bonne séance...

La BO du film "Climax" sort le 14 septembre sur le label Milan Music. L'émission Certains l'aiment FIP consacre une spéciale à Gaspard Noé ce dimanche 16 septembre à 20h.

Soirée spéciale "Supernature" avec Cerrone et les artistes de la BO le 20 septembre au NF34 & Wanderlust (Paris)

Commentaires