Exclu FIP : "Jack Move" & "Dangerous" de The Wolphonics

Le 30 juillet 2018 par
Exclu FIP : "Jack Move" & "Dangerous" de The Wolphonics
The Wolphonics / Photo Stanislas Augris

Avant la sortie de son album "The Bridge", le combo de Fabrice Theuillon dévoile deux pépites hip hop jazz.

Fabrice Theuillon fait partie de cette génération de jazzmen nourris au hip hop qui, de New York à Londres en passant par LA ou Dakar, explosent sans complexe les cadres parfois trop rigides du genre. A l'instar des pionniers The Roots ou de Kamasi Washington, Shabaka Hutchings et Robert Glasper, le saxophoniste et compositeur français propulse ses musiques urbaines dans la sphère du jazz instrumental avec des orchestrations groove irrésistibles. Un art que le musicien a cultivé aux côtés de Surnatural Orchestra, Magma, Thomas de Pourquery, Camelia Jordana, Aloe Blacc ou Lee Fields. En 2017, après un passage à New York, il présente au festival Banlieues Bleues son projet The Wolphonics dont le premier album The Bridge sort le 14 septembre. 

Avec The Bridge, Fabrice Theuillon aka FabFive nous embarque dans un hip hop old school luxueux, celui des textes militants placés sur un groove implacable. Un tour de force jubilatoire accompli avec son quintet composé d'électrons libres de la scène jazz française : Boris Boublil (claviers), Sylvain Daniel (Basse), Antonin Leymarie (Batterie) et Guillaume Magne (Guitare). Ici les beats hip hop et les polyrythmies instrumentales se fondent aux mélodies orchestrales soulful comme pour mieux servir le flow élégant de Asha Griffith, rappeuse, auteure et prodige des claquettes (tap-dance) venue de New York (Brooklyn) ou celui de Denmark Vessey, rappeur de Détroit et moitié du duo Crown Nation.

The Wolphonics est en concert le 6 septembre au Studio de l’Ermitage dans le cadre du festival Jazz à la Villette.

Commentaires