"Both Sides of the Sky": les derniers trésors hendrixiens

Le 02 mars 2018 par
"Both Sides of the Sky": les derniers trésors hendrixiens
Jimi Hendrix / Photo de James White

Legacy publie une collection de versions inédites, de raretés et d’un titre inédit du guitariste enregistrés entre 1968 et 1970.

Après Valleys of Neptune (2010) et People, Hell and Angels (2013), Legacy publie le troisième disque posthume du légendaire guitariste Jimi Hendrix. Both Sides of the Sky. Une collection de quinze pépites enregistrées en studio et restaurés par Eddie Kramer, fidèle ingénieur du son d'Hendrix. Plusieurs de ces versions inédites ont été gravés avec le bassiste Billy Cox et le batteur Buddy Miles avant que le trio ne prenne le nom de Band of Gypsys comme cette reprise enjouée de Mannish Boy, blues cultissime de Muddy Waters, cette version inédite de son classique Lover Man, qui prit toute sa mesure le 15 décembre 1969, lorsque le guitariste y plaquait le thème populaire de Batman.

"Le blues est facile à jouer, mais difficile à ressentir" disait Jimi Hendrix. Le guitariste était un bluesman accompli et quelques mois avant d'enregistrer avec son Band of Gypsys, il interprétait une version dantesque de Hear My Train A Comin’, un blues sous tension composé en 1967, avec Noel Redding (basse) et Mitch Mitchell (batterie) ses compagnons du Jimi Hendrix Experience. Les trois titres sont en écoute ici:  

Sur plusieurs titres de ce Both Sides of the Sky ont retrouve quelques guests qui ont croisé le fer avec Hendrix comme le saxophoniste et chanteur Lonnie Youngblood, sur Georgia Blues, avec qui le guitariste avait fait ses débuts au sein du groupe Curtis Knight & The Squires. Le guitar hero Johnny Winter, avec qui Hendrix a sympathisé au Monterey Pop Festival 1967, est présent sur une reprise de The Things I Used To Do du bluesman Guitar Slim. Sur le titre inédit, $20 Fine, on peut entendre Stephen Stills à l'orgue et à la voix. On retrouve Stills aux côtés d'Hendrix sur Woodstock de Joni Mitchell six mois avant que Crosby, Stills, Nash & Young ne le reprennent sur leur album Déjà Vu.

Jimi Hendrix

Jimi Hendrix © James White

Des enregistrements inédits de Stepping Stone, Jungle (thème entendu à la toute fin de la prestation à Woodstock sur les images du générique du film où le public quitte le site), Cherokee Mist (sur lequel il joue aussi de la sitar) ainsi que l'enregistrement inédit de Sweet Angel (Hendrix à la guitare, la basse et au vibraphone), fournissent d'autres points forts de cet ouvrage qui, d'après les déclarations d'Eddie Kramer, sera bien l'ultime parution posthume (officielle) du guitariste.

La vraie maison de Jimi était le studio, c'est là que la musique et la magie sont arrivées. Il aimait tout de l'enregistrement et cela a été pour moi un plaisir et un honneur de jouer un rôle dans ce processus, à l'époque et aujourdhui. Eddie Kramer

Tracklisting de "Both Sides of the Sky" :
1. "Mannish Boy" (commenté en vidéo par Eddie Kramer)
2. "Lover Man" (commenté en vidéo par Eddie Kramer)
3. "Hear My Train A Comin'" (commenté en vidéo par Eddie Kramer)
4. "Stepping Stone"
5. "$20 Fine" (avec Stephen Stills)
6. "Power Of Soul"
7. "Jungle"
8. "Things I Used to Do" (avec Johnny Winter)
9. "Georgia Blues" (avec Lonnie Youngblood)
10. "Sweet Angel"
11. "Woodstock" (avec Stephen Stills)
12. "Send My Love To Linda"
13. "Cherokee Mist"

Jimi hendrix couv Both Sides of the Sky

Commentaires