"Bijou Voyou Caillou" le vol jazz de Florian Pellissier et Arthur H

Le 18 avril 2018 par
"Bijou Voyou Caillou" le vol jazz de Florian Pellissier et Arthur H
L'album "Bijou Voyou Caillou" sort le 27/04 sur Heavenly Sweetness

Le pianiste revient en quintet pour un 4ème album et trempe son groove dans une transe vaudou libératrice célébrée avec Anthony Joseph et Roger Raspail.

Figure emblématique du renouveau jazz français, Florian Pellissier n'en a pas fini de jouer avec ses codes, exportant toujours un peu plus loin son swing hard bop et son groove sur des terres protéiformes. Après la sortie de l'excellent Cap de bonne espérance en 2016, le pianiste globe-trotteur a laissé son quintet, le temps d'un voyage au Togo et au Bénin, pour y découvrir les cérémonies vaudou dont les vibrations nourrissent les rythmes de ses diverses aventures musicales; latin Funk avec Setenta, jazz funk avec Cotonete, brésilien avec Camarao Orkestra ou encore hip hop avec Guts.

C'est sur cette découverte et ce désir de transe rythmique universelle que sont nés les onze titres de Bijou Voyou Caillou, un quatrième album aussi divers qu'exaltant à l'instar du titre homonyme où le quintet est rejoint par Arthur H, sublime narrateur de cette suite digne des grandes BO de nos films noirs.   

Arthur H avait en fait le refrain en tête depuis des années. Le matin de l'enregistrement, il s'est bloqué sur l'histoire de Kim Kardashian qui a été cambriolée lors de son passage à Paris il y a quelques mois et a mélangé son idée de départ et cette histoire dingue, ce qui a donné le morceau que l'on a enregistré. De mon côté, j'étais très fan déjà du morceau Cool Jazz d'Arthur, sorti en 1990 . Je voulais faire de ce Bijou Voyou Caillou une suite spirituelle, presque 30 ans après, une suite de l'histoire aussi. On l'a joué très cool jazz donc, ce qui donne un bon contrepoint à l'histoire de ce prisonnier que raconte Arthur sur notre morceau. Florian Pellissier

Que les adeptes du son et de l'énergie hard bop et soul jazz des années 60 se rassurent, les intrépides Yoni Zelnik (contrebasse), David Georgelet (batterie), Christophe Panzani (saxophones) et Yoann Loustalot (trompette & bugle) et Florian Pellissier vous réservent quelques pépites du genre (Colosses de Rhodes, Fuck The Police, South Beach). Une poignée de ballades au swing subtil comme Espions sont autant de respirations rêveuses, avant une envolée de spiritual jazz avec une version puissante de Colchiques dans les prés digne de celle d'Eddy louiss.

Le quintet nous embarque dans une virée caribéenne enflammée avec la complicité du percussionniste guadeloupéen Roger Raspail. Le maître des tambours Ka est rejoint aux percussions par Erwan Loeffel pour une tempête rythmique sur Jazz Carnival, une reprise à couper le souffle du groupe brésilien Azymuth. Le slam percutant du poète britanno-trinidadien Anthony Joseph associé aux vibrations caribéennes sur Boca vient compléter ce tableau au groove universel qu'on a hâte de découvrir sur scène.  

Le Florian Pellissier Quintet est en concert le 20 juin au New Morning (Paris).

Florian Pellissier Quintet

Florian Pellissier Quintet © Heavenly Sweetness

Commentaires