Au cœur du réacteur avec Brandt Brauer Frick

Le 22 mai 2019 par

Le trio électro-classique dévoile un clip impressionnant tourné dans une centrale nucléaire autrichienne.

L’aventure continue pour Daniel Brandt, Jan Brauer et Paul Frick. Voilà plus de dix ans maintenant que ces trois musiciens berlinois ont réuni leurs instruments autant que leurs patronymes dans un projet à la croisée des musiques classiques et électroniques. Dans le vivier de cette époque où surgissaient de nombreuses formations sur ce créneau, Brandt Brauer Frick a rapidement forgé son succès par des compositions fortement influencées par la culture club allemande.

Le temps a passé, le groupe a sorti plusieurs disques et s’est installé dans le paysage jusqu’à adjoindre quelques temps l’épithète « ensemble » à son nom de baptême, comme pour souligner le soutien régulier d’un orchestre de poche à l’enregistrement de ses productions. Accompagnés à ses débuts par l’institution allemande !K7 Records, Brandt Brauer Frick a rejoint il y a quelques années les Parisiens de Because Music, un label qui prépare aujourd’hui la sortie de leur nouvel album Echo.

BBF

Masse, l’un des premiers extraits dévoilés de ce cinquième disque profite aujourd’hui d’un clip très impressionnant. Tourné dans une centrale nucléaire autrichienne construite dans les années 70, mais jamais mise en service, le trio et ses musiciens - piano, harpe, tuba, et autres violons - y investissent les différentes salles sur une rythmique entêtante, du centre de commande vintage aux immenses couloirs jusqu’au réacteur nucléaire lui-même. Les images défilent vite dans cette vidéo où chaque musicien est volontairement séparé des autres pour saisir l’ensemble de la centrale et qui frappe de sidération lorsqu’on découvre le batteur et son instrument au fond d’une cuve façonnée à l'origine pour accueillir des barres d’uranium. Scotchant.
 
 

Commentaires