Apple s'offre Discogs et met un pied dans le vinyle

Le 01 avril 2018 par
Apple s'offre Discogs et met un pied dans le vinyle
Logo d'Apple Corps, société des Beatles créée 8 ans avant Apple | DR

La firme de Cupertino est en passe d'acquérir le célèbre site web d'achat et d'information sur les disques physiques.

Qui l'eût cru ? On connaissait la boulimie d'acquisition d'Apple dans le secteur des start-up musicales numériques, on attendait nettement moins l'arrivée de la marque à la pomme dans le « vieux monde » du disque physique. Et pourtant, la firme qui a révolutionné il y a 17 ans l'écoute de la musique avec l'iPod serait en passe de s'offrir Discogs, le principal et le plus connu des sites de vente de disques vinyles.

C'est Tim Cook lui-même qui a vendu la mèche dans une interview donnée cette semaine en affirmant qu'Apple a l'ambition de conserver sa place de « fournisseur numéro 1 de musique dans le monde, quel qu'en soit le support ». La vinylmania qui ne cesse de progresser depuis une dizaine d'années - et son pactole à près d'un milliard de $ par an -  aurait donc également tapé dans l'oeil du patron de la firme de Cupertino – lui même compositeur à ses heures - au point de l'amener à faire une offre à Kevin Lewandowski, propriétaire de la célèbre base de données qu'il a fondée en 2000.

Après le rachat à Dr. Dre de ses casques Beats en 2014, après celui de l'application de reconnaissance musicale Shazam l'an dernier, et alors que ses assistants vocaux HomePod préparent l'invasion de son service de streaming dans les foyers connectés, Apple a donc aussi choisi d’emboîter le pas aux multinationales qui cherchent à capitaliser sur le retour on ne peut plus lucratif du disque-objet. Après les annonces de Sony l'an dernier, c'est le géant suédois IKEA qui confirmait ainsi en début d'année son partenariat avec un fabriquant de synthétiseurs en vue de sortir prochainement des platines vinyles « Ikea-like ». Le MP3 avait du bon !

Commentaires